Inauguration du parcours psychomoteur

Monsieur le Président du Conseil de surveillance, Madame la Vice-Présidente, Madame la Présidente de la CME, Mesdames et Messieurs.

J’ai le plaisir de vous accueillir aujourd’hui pour l’inauguration du parcours psychomoteur extérieur. Ce projet date de 2009 et les professionnels qui en sont à l’origine est l’équipe de rééducation : Mme LEFEBVRE, Mme DESCAMPS et Melle DUFOURT.
Cette équipe a été particulièrement active dans leur recherche de subventions pour aboutir à ce résultat. Et c’est donc aujourd’hui chose faite puisque un certain nombre d’organismes ont accepté de participer en soutenant financièrement ce projet : La Fondation des Hôpitaux de Paris, le régime de retraite RSI, la Mutualité Sociale Agricole, AG2R, la commune d’Hautmont et les carrières du bassin de la sambre.
Alors au-delà de cet aspect financier, pourquoi avoir mis en place un tel outil ?
Afin de pouvoir profiter des journées agréables et ensoleillées en incitant ainsi les personnes âgées admises au sein de notre établissement à sortir prendre l’air et à faire quelques pas.
Et puis, si elles acceptent l’aventure, profiter des différents ateliers proposés, supports thérapeutiques importants dans les actes de kinésithérapie et de psychomotricité.
Quelques constats : Les personnes âgées accueillies et soignées au sein du Centre Hospitalier d’Hautmont sont en majorité en perte d’autonomie et à mobilité réduite. 1/3 des personnes âgées de plus de 65 ans et la moitié des personnes âgées de plus de 85 ans font une à plusieurs chutes par an, facteurs d’entrée dans la dépendance. Les chutes sont donc fréquentes : plus on vieillit plus on augmente son risque de chute. Et une chute peut avoir des conséquences graves. Des conséquences traumatiques et notamment la fracture du col du fémur mais aussi des altérations psychiques et psychomotrices appelées « syndromes post-chute » où par exemple la personne va se contracter, ne veut plus bouger, se lever de son fauteuil.
Le travail consiste donc à limiter les effets du vieillissement en apportant une aide et une assistance humaine afin que les troubles de l’équilibre, de la marche soient le plus modérés possible voire même que la personne retrouve sa mobilité de manière autonome. Le présent parcours intervient en complément de l’action humaine et permet de proposer une nouvelle formule de rééducation. Dans un premier temps, à l’extérieur des murs et ensuite avec des supports différents, variés et attrayants qui invitent à la détente et s’associent à des activités ludiques.
Le but est également d’accompagner la personne pour qu’elle retrouve un équilibre psychocorporel, une disponibilité dans la relation, une estime de soi, un plaisir d’agir et une envie de vivre tout simplement.
Ce parcours permet de travailler sur l’équilibre, les transferts, d’entretenir la souplesse, de proposer un travail musculaire et articulaire ou de permettre une adaptation progressive à l’effort en cas d’insuffisance cardiaque et respiratoire. Et cela, par exemple, grâce aux barres fixes pour la coordination des membres supérieurs et la souplesse articulaire des épaules, la poutre d’équilibre, les pas cadencés qui permettent de travailler l’allongement du pas, le saut de haie qui oblige la personne à fléchir le genou.
Chaque agrès a été conçu sur mesure afin de bien les adapter au profil des patients. C’est donc tout un travail de réflexion et de conception qui a été mené avec les professionnels de santé et une entreprise locale spécialisée à la base dans les espaces de jeu pour enfants : l’entreprise SUNJEUX de Maubeuge. Par ailleurs, c’est l’entreprise Eiffage qui a préparé le terrain et l’entreprise PLACE pour la clôture.
Ce nouvel outil a donc toute sa place dans les mesures de prévention de chute et les actes de rééducation. Il peut également servir à rééduquer les personnes qui souffrent d’un syndrome post-chute.
Ont été associés à ce parcours, un certain nombre d’espaces alliant relaxation et la stimulation sensorielle sont prévus, au regard de ce qui se fait avec la méthode Snoezelen, salle que nous avons au sein de nos locaux depuis peu, au sein du PASA.
La fontaine, les bancs de repos, la balançoire pour être bercé permettent de favoriser la relaxation et l’apaisement.
Le carillon, le mur tactile, les différentes matières présentes permettent de stimuler les sens et de faire travailler la mémoire.
Les plantations permettent de travailler l’orientation dans le temps à travers les saisons, de stimuler l’odorat avec les plantes aromatiques, de stimuler la vue.
Enfin des panneaux explicatifs pour chaque agrès permettent outre l’information qu’ils donnent d’inciter à la lecture.
Le Centre Hospitalier d’Hautmont poursuit donc son chemin et les équipes de cet établissement, comme vous pouvez le constater, sont réellement dans une perspective de projets et d’innovations ce qui prouve tout leur dynamisme et leur volonté d’avancer.
Un bel outil aujourd’hui à disposition des équipes pour accompagner les personnes âgées de la structure afin de leur apporter bien-être, vitalité et joie de vivre. Je remercie une nouvelle l’ensemble des financeurs sans qui ce projet n’aurait pu aboutir et remercie donc une nouvelle fois l’équipe de rééducation à l’origine de celui-ci.
 
Centre Hospitalier Hautmont - Tél : 03 27 63 60 20 - Fax : 03 27 63 60 21
136 rue gambetta - BP 90115 - 59330 Hautmont
mentions légales |  contact | Conception keeo | © Centre Hospitalier Hautmont